Comment faire face à l'épuisement professionnel

Découvrez comment identifier, gérer et éviter l'épuisement professionnel, afin d'accroître la productivité et le bien-être de votre équipe.

Qu'est-ce que le burn out ?

Votre travail n'est plus aussi satisfaisant qu'avant ? Vous n'accomplissez plus grand-chose ? Vous vous rendez compte que vous ne donnez plus le meilleur de vous-même ? Somnolez-vous constamment ? Vous sentez-vous un peu seul ? Si oui, il y a de fortes chances que vous souffriez de burn out, ou épuisement professionnel.

Comprendre le burn out, pouvoir en identifier les signes et savoir comment le traiter est crucial dans tout environnement de travail, et vital pour votre santé mentale. Le burn out n'est certes pas encore un diagnostic psychiatrique officiel, mais ce n'est pas non plus un simple mot à la mode : c'est une réalité. Toute personne qui en a fait l'expérience peut vous dire qu'il s'agit d'une véritable maladie avec ses causes et conséquences, et que cela peut arriver à tout le monde.

Le burn out n'est pas une façon tendance de désigner l'épuisement ou le stress, c'est bien plus que cela. En fait, le mot lui-même en donne une assez bonne description : quand quelqu'un en est atteint, on a l'impression qu'il s'éteint.

Le terme "burn out" décrit une perte totale de motivation et d'enthousiasme, un cynisme accru et une baisse de l'estime de soi. Il affecte à la fois la santé physique et le bien-être mental, et peut nuire à votre vie personnelle et professionnelle, car les tâches quotidiennes deviennent difficiles et décourageantes.

Cette expression a été inventée dans les années 1970 par le psychologue Herbert Freudenberger, qui définissait le burn out comme un "état d'épuisement mental et physique causé par la vie professionnelle". L'Organisation mondiale de la santé le définit quant à elle comme "un syndrome résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été correctement géré", et la très prestigieuse Mayo Clinic comme "un état d'épuisement physique ou émotionnel qui implique également un sentiment de réalisation réduite et de perte d'identité personnelle".

Il peut être difficile de séparer le burn out du stress chronique ou de l'épuisement émotionnel, car ils peuvent s'alimenter l'un l'autre, et de nombreux symptômes de l'épuisement professionnel rappellent ceux de certaines maladies mentales, en particulier la dépression.

Ce qui distingue le burn out, c'est qu'il concerne spécifiquement le milieu professionnel ou est causé par des problèmes liés au travail. Il a évidemment un impact sur votre vie personnelle, mais c'est surtout dans la vie professionnelle qu'il se développe.

La bonne nouvelle ? Le burn out n'est pas nécessairement chronique et peut être rapidement traité et prévenu. Pour cela, il faut d'abord en comprendre la cause.

Qu'est-ce qui provoque l'épuisement professionnel ?

L'épuisement professionnel est le produit du stress, d'une fatigue extrême et de l'insatisfaction au travail.

Contrairement au stress, le burn out peut vous prendre par surprise. Vous ne le sentez pas arriver, mais il est déjà là. Une frustration générale au travail peut conduire à l'épuisement, ou vice versa, mais lorsqu'on y associe un stress chronique, c'est la porte ouverte au burn out.

Quant à savoir quel type de stress professionnel peut le provoquer, plusieurs causes sont possibles. Vous avez peut-être le sentiment de ne pas avoir le contrôle sur vos tâches ou sur votre charge de travail. Ou vous avez l'impression d'être micromanagé et de ne pas avoir le pouvoir de gérer votre propre quotidien, ce qui peut entraîner un sentiment d'impuissance. Ce phénomène peut également survenir si vous n'êtes pas sûr de ce que votre patron ou supérieur attend de vous. Lorsque vous n'êtes pas totalement certain de vos responsabilités, que vous avez l'impression de ne pas pouvoir apporter votre contribution ou de ne pas contrôler votre vie professionnelle, vous risquez le burn out.

Le burn out peut également concerner la nature même de votre travail. Certains préfèrent exercer une activité plutôt stable et établie, tandis que d'autres recherchent la variété. Si vous constatez que votre emploi ne répond pas à vos attentes, votre satisfaction peut rapidement s'amenuiser. Peut-être trouvez-vous votre travail ennuyeux, monotone ou insatisfaisant ou au contraire, trop désordonné ou chaotique.

Vous ne pouvez pas vous concentrer à cause d'une pluie de notifications et de nouvelles demandes, ou vous devez peut-être consacrer tellement de temps aux tâches administratives que cela vous détourne de votre véritable rôle. En effet, nombre d'employés consacrent tellement de temps à des tâches subalternes qu'il leur devient difficile d'effectuer leur vrai travail sans faire d'heures supplémentaires. Travailler trop dur, trop longtemps, peut rapidement faire des dégâts.

Et même si vous aimez ce que vous faites, il suffit d'un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour risquer de perdre l'énergie nécessaire pour fonctionner. Quoi qu'il arrive, il est essentiel de prendre du temps pour vous et pour vos proches, et de ne pas vous laisser submerger par votre travail.

L'épuisement professionnel peut également survenir si vous trouvez votre travail trop facile ou répétitif. Sans stimulation réelle, vous pouvez finir par vous ennuyer, ce qui peut aussi être épuisant.

Vous risquez plus facilement le burn out si vous êtes déjà atteint de maladies mentales telles que la dépression et l'anxiété, car elles renforcent les sentiments négatifs que vous ressentez déjà, tant au travail qu'à la maison.

Sans prise en charge appropriée, le burn out peut conduire à des problèmes de santé mentale plus vastes. Il est donc très important d'agir immédiatement si vous pensez que vous (ou quelqu'un de votre entourage) rencontrez ce problème.

Comment savoir si je fais un burn out ?

Si vous vous sentez étrangement épuisé et que votre humeur s'en ressent, cela peut être dû à un burn out. Physiquement, vous vous sentez léthargique et faible, comme si l'énergie vous manquait pour effectuer la moindre tâche. Vos défenses immunitaires peuvent également s'affaiblir et vous faire tomber malade plus souvent. Vous pouvez également remarquer un changement dans votre appétit ou vos habitudes de sommeil. Les maux de tête et les douleurs musculaires peuvent aussi être des symptômes d'épuisement professionnel.

Mentalement, vous êtes submergé par des pensées pessimistes. Vous vous sentez impuissant et désespéré, et vous éprouvez un sentiment de détachement par rapport au monde qui vous entoure. La perte de motivation est elle aussi un symptôme de burn out.

Vous remarquez peut-être également un changement de comportement, comme le fait d'éviter les tâches plus pénibles, de ne pas discuter avec vos collègues ou de tomber dans la procrastination. En outre, le burn out n'engendre pas seulement de la tristesse ou du désespoir, mais aussi de la colère et de la frustration qui peuvent se manifester négativement. Vous pouvez aussi vous sentir vidé de toute émotion : indifférent et apathique à l'égard de votre vie professionnelle et sociale.

Tous ces symptômes graves peuvent avoir un impact énorme sur votre productivité et votre bien-être général. Cela n'a rien d'idéal pour votre équipe, et encore moins pour vous, mais il y a de l'espoir : le burn out peut totalement être évité.

Comment identifier les symptômes de l'épuisement professionnel ?

Vous ne pourrez peut-être pas reconnaître immédiatement certains des symptômes de l'épuisement professionnel chez vos collègues, mais si vous remarquez chez eux un changement de comportement, il peut s'agir d'une cause probable. Et si un membre de votre équipe vous inquiète, vous remarquerez peut-être de sa part un relâchement, des retards ou même de l'absentéisme.

Une baisse dans la qualité du travail ou les performances d'un collègue pourrait vous alerter. S'il devient irritable et distant, s'il semble avoir perdu de son enthousiasme, être dépassé par sa charge de travail ou a récemment changé d'attitude, l'épuisement professionnel n'est pas à exclure.

Comment traiter l'épuisement professionnel ?

Les symptômes d'un burn out étant étroitement liés à ceux d'une dépression, il est important d'avoir une idée précise de ce que vous vivez et d'en discuter avec un médecin. L'autodiagnostic est souvent une première étape, mais vous ne devez pas vous arrêter là.

Malgré des similitudes, les méthodes de traitement du burn out et de la dépression varient considérablement. Si vous craignez de souffrir de l'un ou l'autre, la meilleure chose à faire est de consulter un professionnel de santé mentale qui pourra par exemple utiliser le test d'inventaire de burn out de Maslach (MBI) pour vous aider à identifier précisément ce que vous vivez et la meilleure façon d'y remédier.

Il est primordial de faire part de ce que vous ressentez à votre supérieur hiérarchique. Le seul moyen d'obtenir le soutien nécessaire de la part de votre entourage est de leur en parler. N'ayez pas peur d'exprimer vos difficultés. C'est la meilleure chose à faire non seulement pour vous, mais également pour votre équipe et pour l'entreprise.

Si le burn out nuit à la qualité de votre travail, il est dans l'intérêt de votre entreprise de vous aider à le surmonter. Admettre que vous êtes épuisé et le faire savoir à votre supérieur ne devrait jamais être considéré comme un aveu de défaite ou un signe de faiblesse. Il s'agit simplement d'un problème à résoudre pour assurer votre bien-être et atteindre les objectifs de votre entreprise.

Que la cause en soit un surmenage, l'ennui ou simplement une insatisfaction générale à l'égard de votre vie professionnelle, le burn out ne peut être résolu que si vous en parlez à votre supérieur. Cela peut sembler embarrassant ou intimidant, mais un bon patron et une entreprise forte se montreront ouverts, disposés et capables de vous aider à résoudre ces problèmes.

Votre lieu de travail doit être un endroit où vous vous sentez à l'aise, soutenu et valorisé. Si ce n'est pas le cas, vous devez agir et vous exprimer.

Avant toute chose, vous devez gérer votre énergie et votre temps, ce qui signifie que vous devez vous assurer de bien manger, de boire assez d'eau, de faire de l'exercice régulièrement et de dormir suffisamment. Changer vos habitudes pour cocher toutes ces cases pourrait suffire à vous remettre sur les rails.

Si vous pensez qu'un membre de votre équipe souffre d'épuisement professionnel, n'ayez pas peur de lui tendre la main. Parlez avec lui de ce qu'il traverse, des raisons qu'il pense être à l'origine de ce mal-être et de ce qu'il pense devoir faire pour y remédier. Dans de nombreux cas, un peu de temps pour se reposer et récupérer suffit. Mais parfois, vous devrez tout mettre en œuvre pour vous assurer que votre équipier est à l'aise et satisfait dans son rôle. Si vous n'êtes pas prêt à faire des changements positifs pour satisfaire votre équipe, cela ne fera qu'aggraver les problèmes.

Comment éviter le burn out

Si la simple idée d'aller travailler provoque en vous un sentiment d'anxiété et d'inconfort, vous êtes peut-être victime d'épuisement professionnel.

L'une des causes les plus courantes du burn out : un travail qui devient trop désorganisé et chaotique, ou une dynamique rendant la concentration difficile. L'un des moyens les plus simples de prévenir le burn out est de s'assurer que les systèmes et l'infrastructure que vous avez mis en place contribuent à créer l'environnement de travail le plus efficace et le mieux organisé possible pour votre équipe et vous.

La désorganisation au sein d'une équipe ou d'une entreprise peut rendre les choses confuses et difficiles à contrôler dans votre esprit. Toute entreprise se compose de nombreux éléments à gérer, et il est essentiel de veiller à ce que tout se déroule de manière fluide. Un espace de travail logique et organisé, en ligne comme hors ligne, peut contribuer à créer un environnement professionnel plus efficace et plus facile à gérer. Limiter les distractions dans votre espace numérique peut s'avérer salutaire pour libérer l'énergie nécessaire pour vous concentrer sur les tâches importantes.

Dropbox est un moyen tout-en-un pour vous de tout garder sous contrôle : vous réduisez le stress et les troubles potentiels liés au travail grâce à des outils organisationnels, des systèmes intuitifs de synchronisation de fichiers et des solutions pratiques de stockage dans le cloud. Avec un espace de travail intelligent qui regroupe au même endroit vos applications, plateformes et contenus, il devient beaucoup plus facile de rester efficace.

En tant que chef d'équipe, vous devez vous assurer que vos coéquipiers se sentent assez à l'aise pour exprimer leurs préoccupations éventuelles concernant leur rôle et l'équipe en général. Beaucoup se laissent glisser vers le burn out parce qu'il leur semble plus facile d'ignorer un problème que de l'affronter. Les chefs d'équipe devraient toujours s'efforcer de favoriser un environnement dans lequel les employés peuvent s'exprimer honnêtement sans se sentir intimidés ou menacés. Permettre cette discussion sera synonyme de productivité accrue et d'une équipe plus heureuse qui aura le sentiment d'être entendue et que ses objectifs personnels sont reconnus.

Pour éviter l'épuisement professionnel, il faut gérer son temps avec bon sens, ce qui implique certaines mesures très élémentaires, mais aussi très bonnes pour la santé, comme dormir suffisamment et avoir un mode de vie sain, et d'être toujours ouvert et honnête concernant toute inquiétude liée au travail. Gardez toujours à l'esprit que prendre soin de vous est fondamental pour votre réussite et celle de votre équipe.

Si vous sentez que la situation commence à se dégrader, ralentissez un peu, mais ne freinez pas brusquement. Si vous vous autorisez à trop ralentir, cela ne fera qu'empirer les choses. Si vous sentez que l'épuisement commence à se manifester, agissez en conséquence et prenez soin de vous, mais ne cassez pas votre élan. Prendre des congés peut être une bonne solution, mais ce n'est pas toujours possible. Quoi qu'il en soit, commencez toujours par en parler à votre supérieur pour déterminer si des ajustements rapides sont possibles pour améliorer votre environnement de travail et votre santé mentale.

Vous avez peut-être temporairement perdu votre flamme, mais si vous êtes conscient du problème et que vous êtes décidé à en parler et à le résoudre, vous retrouverez vite votre enthousiasme.