Développer son potentiel avec le growth mindset

Découvrez les différences entre le “growth mindset” et le “fixed mindset” pour aider votre équipe à s'améliorer en continu.

Que sont le "fixed mindset" et le "growth mindset" ?

On dit que le cerveau humain est infiniment plus puissant que n'importe quel ordinateur, mais encore faut-il adopter la bonne approche pour s'en servir. Alors qu'un ordinateur peut accomplir la même tâche à l'infini, une équipe doit se trouver dans le bon état d'esprit et être encouragée dans la bonne direction pour atteindre ses objectifs. C'est là qu'intervient le growth mindset.

Le "growth mindset" (ou état d'esprit de développement) et son opposé, le "fixed mindset" (ou état d'esprit fixe), sont des concepts développés par Carol Dweck, professeure de psychologie à l'Université de Stanford, dans son livre Changer d'état d'esprit : Une nouvelle psychologie de la réussite. D'après ses recherches, l'état d'esprit est une "perception de soi", soit la manière dont une personne se voit. Que vous soyez conscient de votre opinion de vous-même ou non, cet état d'esprit a un impact énorme sur votre vie quotidienne.

Après des dizaines d'années de recherche sur le comportement des élèves dans le secondaire, Carol Dweck a identifié une scission nette entre leur attitude face à l'échec en fonction de leur état d'esprit.

L'état d'esprit fixe

Comme son nom l'indique, une personne dans cet état d'esprit pense que toute chose est immuable. Bien que cette vision puisse sembler archaïque ou synonyme d'étroitesse d'esprit, la psychologue tient à insister sur le fait que cet état d'esprit fixe peut concerner aussi bien une opinion de soi positive que négative. Un fixed mindset positif du type "je suis intelligent" ou "je suis talentueux" peut encourager une forte estime de soi, tandis qu'un "fixed mindset" négatif du type "je suis stupide" ou "je n'ai pas de talent spécifique" peut conduire à l'autodévaluation.

Quel que soit le ressenti des personnes dans cet état d'esprit, Carol Dweck suggère que l'échec est inévitable, car elles n'envisagent pas le changement comme une possibilité.

L'état d'esprit de développement

Les individus ayant cet état d'esprit peuvent se dire avec assurance "je suis très créatif" ou plus durement "je n'ai aucun talent", mais la différence, c'est qu'ils savent que cela peut changer. Ils pensent qu'en travaillant dur, avec la volonté d'adopter de nouvelles stratégies et de s'engager, il est possible de développer ses qualités de base pour s'accomplir véritablement.

Exemple de fixed mindset

Examinons de plus près l'état d'esprit fixe et découvrons comment il peut freiner une personne dans son quotidien. Julien est un jeune homme à l'état d'esprit fixe : il a la conviction inébranlable d'être un sportif et un athlète très talentueux, mais un incapable en mathématiques, en sciences et dans les matières traditionnelles. Il ne fait donc aucun effort pour s'améliorer dans ces domaines, car il pense que son intelligence n'est tout simplement pas à la hauteur.

Cependant, il ne fait pas forcément plus d'efforts dans son domaine de prédilection, car pour lui, son talent parle de lui-même et lui ouvre des portes. Comme Julien ira à l'université grâce à une bourse sportive, il ne voit pas l'intérêt de se dépasser. Devant ses échecs, il se trouve des excuses : "J'étais trop occupé par mes entraînements pour réviser pour cet examen".

Exemple de growth mindset

Une personne avec un état d'esprit de développement pourrait se retrouver exactement dans la même situation, mais réagir totalement différemment, de manière plus positive et plus productive.

Jessica est une femme à l'état d'esprit de développement. Elle n'est pas très douée en sport et ses notes sont moyennes. Elle sait que pour intégrer l'université de son choix, elle doit s'améliorer dans ces deux domaines. Elle sait d'instinct que pour être plus performante, elle ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Pour elle, ses capacités ou son intelligence innées ne sont pas des obstacles, mais des points de départ.

En réfléchissant à ses lacunes, Jessica comprend ses faiblesses et s'efforce de les corriger. Grâce à un travail acharné et à la conviction totale qu'un tel dévouement ne peut que porter ses fruits, les notes et les performances sportives de Jessica s'améliorent. Même si elle ne sera jamais naturellement aussi athlétique que Julien, ses progrès sont positifs et considérables.

Et dans votre entreprise ?

Les recherches de Carol Dweck portent certes sur l'état d'esprit des élèves, mais cela ne veut pas dire que nous abandonnons ces schémas de pensée à l'âge adulte. Votre équipe se compose probablement d'un mélange de personnes avec un état d'esprit fixe et un état d'esprit de développement. Comment vous assurer que les traits positifs de l'un l'emportent sur l'autre, dans l'intérêt de votre équipe et de vous-même ?

Repenser la structure

Il ne s'agit pas de démanteler tous vos processus de travail, mais plutôt d'encourager la créativité. Des hiérarchies aplanies, des cultures d'entreprise ouvertes et un bureau qui fait l'éloge des processus neufs et bien pensés sont autant d'éléments qui favorisent un esprit de développement.

Avec une mentalité d'équipe ouverte, intrépide et collaborative, vous pouvez sortir de votre zone de confort. Veillez à ce que tout le monde se sente assez en confiance pour proposer de nouvelles idées, soit prêt à s'améliorer et à développer de nouvelles compétences. Dropbox Paper permet à votre équipe de collaborer de manière fluide. Les fonctionnalités de communication et de collaboration intégrées rassemblent vos coéquipiers de manière plus fluide et transparente, leur permettant ainsi de sortir en douceur de leur zone de confort habituelle.

Déployer des stratégies

Les individus à l'état d'esprit fixe n'ont peut-être jamais vraiment réfléchi aux stratégies possibles. Après tout, si vous avez toujours pensé que vos talents ou vos dons naturels vous suffisaient, vous n'êtes probablement pas préparé à l'échec. Tout comme les enseignants aident leurs élèves à découvrir de nouvelles stratégies d'apprentissage, indépendamment de leur état d'esprit, vous pouvez aider votre équipe à découvrir de nouvelles méthodes de travail.

Il suffit parfois d'adopter des outils numériques pratiques pour tout simplifier et voir naître de nouvelles manières de penser. Vous pouvez également encourager les personnes à l'état d'esprit fixe à travailler en étroite collaboration avec des personnes à l'état d'esprit beaucoup plus ouvert.

Apprendre par l'échec

L'une des étapes les plus efficaces de tout apprentissage, c'est l'échec. Un processus que Dropbox encourage. Il est indispensable de reconnaître l'échec comme une étape vers la réussite. Les personnes qui ont un état d'esprit fixe voient l'échec comme inévitable. C'est pourquoi plusieurs Dropboxers ont créé un journal libre pour encourager leurs collègues à envisager l'échec autrement, comme une occasion d'apprendre et de progresser. Ne laissez pas l'idée que vous ne pourrez jamais y arriver prendre racine, dites-vous plutôt que ce n'est pas pour tout de suite, mais que votre jour viendra.

Le faux growth mindset

Vous avez probablement connu cette situation : vous avez mis en place de nouvelles mesures, transformé votre environnement de travail et votre équipe, mais en réalité, vous êtes peut-être tombé dans le piège du faux growth mindset. Globalement, le growth mindset est un état d'esprit ouvert au changement et aux nouvelles idées, mais vous pouvez facilement adapter cette attitude en surface sans vous engager réellement. C'est à vous d'empêcher que cela n'arrive.

En tant que chef d'équipe, éliminez de votre environnement tout ce qui pourrait déclencher des comportements associés au fixed mindset. Il est tentant de considérer les personnes naturellement douées comme des employés du mois qui, à ce titre, méritent plus d'éloges. Toutefois, cette attitude ne fait que renforcer l'idée que l'état d'esprit fixe est la voie à suivre au lieu de montrer que chacun peut donner le meilleur de soi s'il s'y applique.

Trouvez plutôt des moyens de libérer le potentiel inexploité des membres de votre équipe qui sont encore en train de chercher leurs marques. En leur attribuant par exemple des projets allant au-delà de leurs compétences habituelles, vous pouvez les aider à définir leurs propres objectifs d'apprentissage et de développement dans l'entreprise. Sinon, demander l'avis des membres d'équipe habituellement discrets peut les aider à s'engager selon leurs propres conditions.

Associer la réussite au bien-être

Si vos employés pensent que quoi qu'ils fassent, seuls les gens talentueux seront reconnus, votre entreprise passera à côté de talents encore inexploités ou non développés. Certaines personnes avec un growth mindset fort choisiront d'utiliser leurs points forts dans d'autres domaines de leur vie personnelle plutôt que de tout donner au travail si elles n'y voient pas d'intérêt. Si elles ne sont pas récompensées lorsqu'elles sortent de leur zone de confort afin de travailler plus efficacement, elles perdront forcément leur motivation, ce qui finira par nuire à leur bien-être général.

Il est essentiel que vous adoptiez aussi de nouvelles approches, car le changement n'est efficace que si les leaders montrent l'exemple. Essayez de mieux comprendre les membres de votre équipe et soyez conscient que la possibilité d'échec risque naturellement de les mettre sur la défensive. Veillez à ce que chaque échec soit la responsabilité de l'équipe entière et qu'il soit toujours accompagné d'une stratégie de résolution. Définissez de nouveaux processus pour surmonter les éventuels revers. Le bon état d'esprit est celui qui permet le développement de votre entreprise et de votre équipe, mais aussi le vôtre en tant que leader.