Comment compresser une vidéo

Un projet peut vite être interrompu à cause d'une vidéo trop volumineuse qui ne passe pas en pièce jointe. D'où l'intérêt d'utiliser la compression vidéo.

Partager des vidéos

La technologie est une chose merveilleuse. Mais elle peut donner du fil à retordre même aux plus aguerris des utilisateurs. Par exemple, faire parvenir une vidéo de haute qualité à un client peut devenir un vrai casse-tête simplement à cause de la taille du fichier.

Qu'est-ce que la compression vidéo ?

Presque toutes les méthodes de partage de fichiers, que ce soit par e‑mail ou messagerie instantanée, limitent la taille des pièces jointes. À cause de cela, vous risquez de ne pas pouvoir joindre une vidéo à votre message, ou bien votre destinataire devra attendre longtemps pour qu'elle se télécharge. En utilisant une technique de compression, vous pouvez réduire la taille de votre vidéo. Mais en contrepartie, elle sera généralement de moins bonne qualité. Selon la taille du fichier d'origine, cette perte de qualité peut être imperceptible. Tout dépend de la taille que vous souhaitez obtenir au final.

Qu'est-ce qu'un octet ?

Un octet est une unité de mesure utilisée pour les fichiers numériques. Il n'est pas nécessaire de connaître parfaitement la terminologie informatique pour savoir comment compresser des fichiers vidéo, mais une connaissance de base de ces unités vous aidera à comprendre à quel point votre fichier est volumineux. En général, les fichiers se mesurent en kilooctets, mégaoctets, gigaoctets et téraoctets. Voici à quoi correspondent ces différentes unités :

  • Kilo : 1 024 octets
  • Méga : 1 024 kilooctets
  • Giga : 1 024 mégaoctets
  • Tera : 1 024 gigaoctets

Pour résumer, si la taille de votre fichier est de l'ordre du gigaoctet, votre but sera de la ramener à quelques mégaoctets.

Qu'est-ce qu'un codec ?

Si vous vous intéressez davantage à l'aspect technique de la gestion vidéo, vous tomberez tôt ou tard sur les codecs. Les codecs sont les codes utilisés pour compresser votre vidéo : ils compressent votre fichier pour le stocker, puis le décompressent à nouveau dès que vous êtes prêt à le consulter. Les codecs fonctionnent généralement de manière automatique dans le programme de votre choix. Vous n'avez pas besoin de bien les connaître pour compresser une vidéo, car votre logiciel le fera à votre place. Tout ce que vous devez savoir, c'est que sans codec, votre fichier serait au moins trois à cinq fois plus volumineux.

Si vous devez choisir un codec, il peut être utile de connaître les types de codecs suivants :

  • MPEG : L'un des codecs les plus utilisés. MPEG et ses dérivés, y compris MPEG-1 et MPEG-4, permettent une lecture vidéo de haute qualité, même après compression.
  • ProRes : Codec utilisé dans des logiciels tels que iMovie. ProRes, comme son nom l'indique, offre une excellente résolution pour les couleurs.
  • WMV : Vous l'avez sans doute déjà vu si vous êtes un utilisateur de Windows. WMV est censé offrir une meilleure qualité que MPEG-4, et si vous utilisez le logiciel de montage vidéo de Microsoft, il y a de fortes chances que ce soit le codec sélectionné par défaut.

Le terme “AVI” désigne-t-il un codec ?

Non, AVI est un conteneur qui définit l'extension de votre fichier vidéo. Les conteneurs sont comme des enveloppes qui contiennent les codecs. Ainsi, AVI et MP4, par exemple, sont des types/conteneurs de fichiers, mais ce ne sont pas des codecs en soi. Toutefois, ils ont quand même un intérêt. Les fichiers MP4 sont généralement plus petits que les fichiers AVI en raison d'un meilleur taux de compression.

Quelle est la taille d'un fichier vidéo ?

Le nombre précis d'octets nécessaires pour votre fichier dépendra des facteurs suivants :

Format de la vidéo

Le type de vidéo peut avoir un impact sur la taille et la qualité globales. Voici la liste des types de fichiers vidéo :

  • MP4
  • AVI
  • FLV
  • MOV
  • WMV

Pour faire simple, certains types de fichiers offrent de meilleurs codecs, c'est-à-dire le processus utilisé pour compresser votre vidéo. Un fichier MP4, par exemple, s'il est converti en fichier FLV, deviendra généralement plus volumineux, car les codecs de type FLV sont moins efficaces et compressent/réduisent moins bien les fichiers.

Durée de la vidéo

Une vidéo d'une minute sera évidemment moins volumineuse qu'une vidéo d'une heure — même si, là encore, le choix du type de fichier peut également avoir un impact sur le rapport entre la durée de la vidéo et la taille du fichier.

Qualité de la vidéo

La fréquence d'images et la résolution ont un impact sur la taille du fichier. La fréquence d'images ou FPS (images par seconde) influe également sur la qualité de la vidéo. Une vidéo HD aura une fréquence minimum de 24 FPS, par exemple. Plus la fréquence est élevée, plus vous aurez de détails et plus votre fichier sera volumineux. Les vidéos tournées en 60, 120, voire 240 FPS peuvent être réduites à 24 ou 30 FPS pour obtenir un ralenti. Elles peuvent également être laissées telles quelles, ce qui leur confère une grande fluidité.

Une vidéo en 480p offre une résolution de 852 x 480 pixels (pour petits écrans). Une vidéo en 720p offre une résolution de 1 280 x 720 pixels. On commence alors à parler de résolution HD. Une haute résolution n'est pas gage d'une qualité optimale. Cela donne simplement une indication de la taille d'écran pour laquelle la vidéo a été conçue. Cela ne garantit pas qu'elle aura un rendu parfaitement net sur cette taille d'écran.

Une vidéo en 480p offre une résolution de 852 x 480 pixels (pour petits écrans). Une vidéo en 720p offre une résolution de 1 280 x 720 pixels. On commence alors à parler de résolution HD. Une haute résolution n'est pas gage d'une qualité optimale. Cela donne simplement une indication de la taille d'écran pour laquelle la vidéo a été conçue. Cela ne garantit pas qu'elle aura un rendu parfaitement net sur cette taille d'écran.

Pour une vidéo d'une minute :

  • Ultra HD ou 4K (3 840 x 2 160 pixels) : fichier de 2 Go
  • Résolution 2K (2 048 x 1 080 pixels) : fichier de 430 Mo
  • 1080p ou Full HD (1 920 x 1 080 pixels) : fichier de 403 Mo

Comment fonctionne la compression vidéo ?

La compression vidéo consiste à supprimer les images et les sons répétitifs déterminés par l'algorithme du codec. Pour l'œil humain, cette suppression est à peine perceptible. Il n'y a qu'à voir la façon dont un film hollywoodien passe de la taille d'un écran de cinéma à celle d'un DVD, pouvant être lu sans problème sur n'importe quel téléviseur. Vous ne constaterez des soucis de qualité avec la compression que si vous essayez de réduire un fichier à une taille minuscule tout en conservant la résolution — c'est là que les images commencent à devenir “pixelisées”, “granuleuses” et généralement non visualisables.

Comment puis-je compresser une vidéo ?

Pour compresser un fichier vidéo, vous aurez besoin d'un logiciel dédié tel que iMovie pour Mac, ou Windows Video Editor pour Windows. Vous pouvez également envoyer votre vidéo au format ZIP qui est un fichier compressé, mais votre destinataire devra alors la télécharger de son côté.

Si vous utilisez ces programmes, il vous suffit d'ouvrir votre vidéo, généralement en cliquant sur une option comme Ouvrir ou Importer, puis de l'exporter afin de la convertir en un nouveau type de fichier. La plupart des programmes de montage vidéo vous permettent de choisir le format de fichier final, comme MP4, AVI, MOV et WMV.

Comment puis-je compresser une vidéo avec Dropbox ?

Heureusement, vous n'avez pas à vous soucier outre mesure des octets et des formats pour réussir à envoyer une vidéo longue grâce à Dropbox. Dropbox prend en charge les formats de fichiers vidéo suivants, pour n'en citer que quelques-uns, et les compresse automatiquement pour vous permettre de les visualiser sur votre appareil, avec la possibilité de les télécharger en qualité intégrale si vous le souhaitez :

  • AVI
  • MKV
  • MP4
  • MPG
  • MOV
  • WMV
  • OGV
  • 3GP

Et, tant que la taille de votre fichier est inférieure à 50 Go, l'aperçu est affiché sous forme de vidéo. Vous pouvez partager des vidéos depuis votre téléphone, votre ordinateur de bureau ou votre tablette par e‑mail (via un lien), par SMS ou par chat. Vos destinataires n'ont même pas besoin d'un compte Dropbox et peuvent visionner la vidéo sans la télécharger. De plus, il n'y a pas de limite de taille pour la vidéo que vous pouvez importer, donc pas besoin de compresser et de recompresser votre fichier.

Soyez plus efficace avec Dropbox

Dropbox permet de partager des fichiers en temps réel et en toute sécurité. Utilisez un dossier partagé pour un partage instantané, sans téléchargement fastidieux — vous pouvez envoyer le lien de partage à qui vous voulez, que cette personne ait un compte Dropbox ou non. Plus rien ne vous empêchera de travailler sur un projet vidéo créatif, de partager une présentation ou de simplement envoyer une vidéo amusante à un ami !