Mazars Espagne utilise Dropbox Business pour implémenter des workflows collaboratifs qui permettent à ses employés d'être plus efficaces d'améliorer les relations avec leurs clients dans tout le pays.

Mazars Espagne

Résultats clés de Mazars

Meilleure productivité globale

Bien-être au travail accru

Service client exceptionnel

Le défi

D'un environnement cloisonné à une plateforme intégrée

Mazars Espagne, un des plus grands cabinets de conseil et d'audit au monde, rencontrait des difficultés organisationnelles. Avec plus de 600 employés répartis dans sept villes d'Espagne, les unités commerciales opéraient en silos fonctionnels. Chaque site disposait de ses propres serveurs on‑premise, les ressources étaient stockées localement et les communications avec les clients se faisaient par e‑mail. Le manque d'interopérabilité entre les sites ralentissait la productivité, entravait la croissance et affectait l'expérience client.

David Marcelino a été nommé DSI pour résoudre ce problème bien connu des responsables informatiques. Dans son approche de la stratégie informatique, David Marcelino est un DSI qui défie la pensée conventionnelle en plaçant l'humain, et non la technologie, au centre de sa feuille de route technologique. Renversant le modèle traditionnel, il donne la priorité aux équipes et aux activités plutôt qu'aux outils. Voici comment David Marcelino a utilisé Dropbox Business pour résoudre le problème de Mazars.

L'évaluation

Adopter une nouvelle approche informatique centrée sur l'humain

Avec pour mission de "réparer l'espace de travail dysfonctionnel", David Marcelino avait carte blanche pour trouver la solution idéale pour Mazars Espagne, et bénéficiait du soutien de ses supérieurs pour faire évoluer l'entreprise de la façon la plus efficace.

"J'ai d'abord pris un stylo et du papier", se souvient-il. "J'ai traversé l'Espagne de long en large afin de discuter avec tous les employés de l'entreprise et comprendre ce dont ils avaient besoin pour travailler comme ils le souhaitent."

C'est durant cette phase de recherche qu'il a identifié la voie à suivre pour l'entreprise : "Nous avons dû entièrement repenser la stratégie", ajoute David Marcelino.

"Nous devions organiser le travail et les projets en fonction des priorités et des personnes qui travaillaient dessus et non de la technologie, et définir une feuille de route claire du changement qui soutenait cette vision."

Concevoir une stratégie centrée sur les bonnes priorités

En établissant une liste complète de priorités des équipes de l'entreprise, David Marcelino a ensuite eu la tâche de les mettre en ordre. "En parlant directement aux gens plutôt que de supposer ce qui ne marchait pas, nous avons pu mieux comprendre les problèmes à résoudre. Nous avons ensuite choisi de nous concentrer sur la mise en place de workflows qui ont permis de donner plus de moyens aux employés et, au final, de se détourner de la collaboration par e‑mail", explique-t-il. "La productivité des employés, l'interaction avec les clients et la réduction du risque de perte de données étaient nos priorités."

Face à l'ampleur du défi qui l'attendait, David Marcelino a défini une feuille de route technologique sur trois ans pour transformer l'entreprise. La première étape cruciale a été de déployer une plateforme pour favoriser la collaboration entre les équipes et les unités commerciales. Il a choisi Dropbox Business.

La solution

Collaborer facilement en équipe, partout

"Le partage des connaissances et la collaboration entre les différents sites dans un environnement sécurisé sont inestimables pour la croissance", assure-t-il. "En aidant nos employés à mettre leur savoir-faire unique au premier plan et à travailler ensemble dans un esprit de collaboration, nous avons pu résoudre plus rapidement les problèmes, développer l'implication des employés et améliorer la façon dont nous interagissons avec nos clients."

Travailler avec l'entreprise dans son ensemble pour favoriser l'adoption

Ce changement radical a constitué un grand pas pour Mazars. Pour l'aider à adopter et à mettre en valeur les avantages de l'espace de travail intelligent dans le cloud, David Marcelino a sollicité le soutien du directeur des ressources humaines pour s'assurer que les solutions étaient en harmonie avec la culture de l'entreprise et faisaient partie intégrante de celle-ci.

"David Marcelino a expliqué comment le passage à Dropbox Business mettrait fin aux silos entre les sites et les équipes", explique un responsable du département RH. "Nous avons ensuite conçu un plan de communication pour informer nos employés et les motiver pour ce changement imminent. En commençant le processus assez tôt et en mettant en évidence les avantages d'une adoption généralisée, les utilisateurs ont soutenu le mouvement dès le début et y ont rapidement adhéré."

Les résultats

L'avenir de Mazars Espagne

"Par le passé, les employés perdaient des centaines d'heures par semaine à parcourir leurs e‑mails pour retrouver les dernières prévisions ou à travailler sur différentes versions du même contrat", explique un responsable du département RH. "Dropbox Business a vraiment fait la différence", poursuit-il. "Les clients sont plus heureux. La productivité s'est améliorée. Et nous pouvons désormais offrir aux employés la liberté de travailler comme ils le veulent et avec les outils de leur choix. L'avenir s'annonce très positif."

Dropbox Business a permis à Mazars Espagne de centraliser ses outils, ses équipes et ses contenus, en facilitant l'esprit d'équipe et la collaboration entre ses employés, où qu'ils se trouvent. "Dropbox Business nous a permis de rassembler tous nos sites sur une même plateforme intégrée. En conséquence, nous sommes plus productifs, nos employés sont plus heureux et nos clients obtiennent le service qu'ils méritent", ajoute David Marcelino.

Les plans de David Marcelino pour l'avenir de Mazars Espagne sont prometteurs : "En adoptant une approche centrée sur les personnes pour notre stratégie informatique, nous avons permis à nos salariés de créer une véritable valeur. L'innovation s'améliore, tout comme la productivité et l'engagement client. Et nous supprimons le superflu et la complexité qui freinaient notre croissance."