Qu'est‑ce que le cloud ?

Nous avons tous entendu parler du "cloud", mais pour certains d'entre nous, il reste mystérieux. Découvrez pourquoi le cloud est si important pour les entreprises et les particuliers.

Qu'est‑ce que le cloud computing et comment fonctionne‑t‑il ?

Vous avez peut‑être une idée de ce qu'est le cloud et des services qu'il propose, mais nous allons dans cet article examiner plus en détail son fonctionnement et voir pourquoi il est devenu si rapidement si important. Même si vous ne connaissez rien aux services de cloud computing, il y a fort à parier que vous les avez déjà utilisés.

"Cloud" est l'abréviation de "cloud computing", qui désigne les tâches et services hébergés ou fournis via Internet sur la base d'un paiement à l'utilisation. Cela fait quelque temps qu'il est possible de stocker, d'exploiter et de gérer des données via Internet, mais le cloud computing décrit les services payants qui permettent de réaliser ces opérations à une échelle beaucoup plus grande.

Tout d'abord, il est important de préciser que le cloud n'est pas entièrement virtuel. Même si vos fichiers ne sont pas enregistrés directement sur votre ordinateur, ils doivent être enregistrés sur du matériel quelque part dans le monde. Lorsque vous importez un fichier dans le cloud, avec un service comme Dropbox, il est envoyé par Internet vers un serveur : un serveur réel et tangible. Les fournisseurs de service cloud possèdent des centaines de milliers de serveurs physiques, collectivement appelés "fermes" de serveurs, qui se trouvent dans des datacenters répartis dans le monde entier.

Donc en termes simples, le cloud est un ensemble de serveurs et de datacenters dispersés dans le monde entier dans lesquels nous pouvons stocker des données.

Il s'agit essentiellement d'une unité de stockage numérique sur laquelle vous pouvez conserver tous vos fichiers. La grande différence, c'est que vous devez vous rendre physiquement à l'unité de stockage classique pour accéder à vos données, tandis que vous pouvez y accéder à partir de n'importe quel appareil connecté à Internet à votre stockage cloud.

Pour être précis, "le cloud" n'est pas une entité unique et tangible, c'est un peu plus abstrait. Le "cloud" est en fait une métaphore qui désigne l'Internet même. Lorsque vous stockez un fichier dans le cloud, vous le stockez en ligne. Toutes les personnes qui disposent des ressources et de l'infrastructure appropriées peuvent héberger leur propre cloud. Mais cette tâche n'est ni facile ni bon marché, et quand nous parlons d'utiliser un service cloud, nous pensons aux services de haut niveau offerts par un fournisseur comme Dropbox.

Pour mettre les choses en perspective, prenons l'exemple de l'électricité. Si vous décidiez de produire votre propre électricité chez vous à l'aide d'un générateur, cela vous coûterait très cher et nécessiterait une maintenance conséquente. Au lieu de ça, nous faisons appel à des fournisseurs d'énergie qui exploitent un générateur principal auquel tout le monde peut avoir accès, et nous payons tous d'après notre propre consommation. Dans le même esprit, il est beaucoup plus efficace et économique d'autoriser un fournisseur de service cloud à héberger et stocker vos données, plutôt que de créer votre propre infrastructure.

Autres fonctions des services de stockage cloud

Même si réduit à sa plus simple expression le cloud est une solution de stockage numérique, le cloud computing peut en fait se décomposer en trois fonctions principales : les modèles IaaS (Infrastructure as a Service), PaaS (Platform as a Service) et SaaS (Software as a Service).

  • IaaS (Infrastructure as a Service) désigne les fournisseurs de solutions cloud qui proposent leur espace serveur pour différents services allant du stockage de données à l'hébergement Web. Dans ce cas, vous continuez à gérer vos données, votre site Web ou votre application, tandis que le fournisseur de solution cloud vous loue les ressources informatiques nécessaires.

    Utiliser Dropbox pour stocker des fichiers est un exemple de modèle IaaS. Vous pouvez accéder aux données, les modifier et en ajouter comme il vous plaît, et Dropbox se charge de fournir les serveurs pour les héberger.

    Netflix en est un autre exemple. Il utilise les modèles IaaS pour gérer efficacement les énormes piles de données auxquelles accèdent les clients du monde entier. Nous pouvons ainsi accéder rapidement au contenu sans avoir à télécharger de fichiers et sans que Netflix ait besoin de construire son propre datacenter massif pour stocker son catalogue de contenu dont la taille ne cesse d'augmenter.

    Presque tous les sites Web que vous consultez sont hébergés dans le cloud grâce aux modèles IaaS.
  • Platform as a Service (PaaS) ressemble au modèle IaaS, mais le fournisseur de solution cloud bénéficie d'un contrôle un peu plus important. Par le passé, développer des logiciels et les tester en local était une tâche coûteuse, à la fois en termes de temps, d'argent et d'espace. Le modèle PaaS propose une plateforme virtuelle pour le développement et les tests back‑end, ce qui permet aux programmeurs de bénéficier d'une infrastructure virtuelle pour développer des logiciels en ligne, tous les serveurs et le stockage étant gérés par le fournisseur. Ainsi, au lieu de risquer de perdre des données en développant et en testant sur site, les modèles PaaS offrent une solution virtuelle.
  • SaaS (Software as a Service) désigne tout logiciel exécuté dans le cloud. Prenons comme exemple Dropbox Paper. Avec cette application, vous pouvez créer, modifier, partager et collaborer sur des fichiers texte en ligne. Vous n'avez pas à vous soucier de son installation ni de sa configuration, ou de la place qu'elle occupe sur votre ordinateur : le fournisseur de solution cloud s'en occupe. Vous pouvez simplement accéder à l'application à la demande et utiliser vos fichiers depuis n'importe quel appareil. Une extension comme Grammarly est un autre exemple de modèle SaaS. Elle s'exécute en ligne directement via votre navigateur Web.

Pour résumer simplement, les modèles IaaS offrent un contrôle accru sur vos ressources et répondent aux besoins des administrateurs en ce qui concerne l'hébergement et le stockage. Les modèles PaaS offrent un contrôle moindre et répondent aux besoins des développeurs en ce qui concerne la construction. Enfin, les modèles SaaS offrent le plus faible niveau de contrôle et répondent aux besoins des utilisateurs finaux en ce qui concerne la consommation.

Qu'est‑ce que le cloud hybride ?

Pour entrer un peu dans les détails techniques, il existe des clouds publics, des clouds privés, des clouds hybrides et des multiclouds.

Le cloud public désigne les services cloud que tout le monde peut utiliser. Les services de Dropbox, par exemple, sont tous des services cloud publics. Tous les utilisateurs Dropbox louent une partie de son espace serveur, de sorte que le cloud public peut être considéré comme un environnement partagé, une sorte de grand espace de travail où chacun aurait son propre bureau et son propre placard sécurisés.

Le cloud privé est très différent, car la machine virtuelle et toute l'infrastructure cloud sont dédiées à un seul client. Vous hébergez toujours toutes vos données sur Internet, mais le serveur qui les héberge vous appartient de manière exclusive. On peut opter pour un cloud privé afin de renforcer la sécurité, ou pour des raisons de performances. Comme le serveur sur lequel vos données sont hébergées n'est pas divisé entre plusieurs clients, il concentre toute sa puissance de traitement pour répondre à vos besoins.

Les clouds privés donnent également au client un contrôle total sur la façon dont le serveur est géré, sécurisé et sauvegardé, contrairement aux clouds publics. Bien que la plupart des gens utilisent majoritairement le cloud public, le cloud privé constitue un atout non négligeable pour ceux qui gèrent de grands volumes de données (de l'ordre du pétaoctet).

Les clouds hybrides utilisent à la fois des serveurs internes et des serveurs de cloud public. Vous pouvez donc conserver les documents les plus volumineux ou confidentiels dans le cloud privé, et le reste des données dans le cloud public.

On parle de multicloud lorsqu'une entreprise a recours à différents clouds publics, au lieu d'utiliser une combinaison de cloud privé et de cloud public, comme un cloud hybride. C'est généralement le cas lorsque différents fournisseurs de solutions cloud offrent différents services et qu'une entreprise a besoin de tous les utiliser.

Avantages du cloud pour les entreprises

En ce qui concerne les entreprises, les avantages du cloud computing dépassent le cadre de la simple solution de stockage. Il est devenu un moteur essentiel pour la productivité, l'efficacité, la croissance et l'organisation des espaces de travail modernes. Voici certains des principaux avantages du cloud computing pour les entreprises :

  • Coût : réaliser toutes les opérations sur site peut se révéler extrêmement coûteux. Grâce au cloud, la maintenance des systèmes et équipements informatiques sur site devient une dépense inutile. En tant que service payant à la consommation, le cloud computing réduit considérablement les coûts non seulement en termes de matériel, mais également de personnel et de consommation d'énergie. En plus, vous pouvez désormais consacrer à vos objectifs le temps que vous ne passez pas à résoudre les problèmes informatiques.
  • Reprise d'activité : la sauvegarde de tous vos fichiers importants et de vos données dans le cloud offre une protection supplémentaire essentielle. Stocker toutes vos données au même endroit constituerait un risque énorme : vous seriez alors à la merci d'une catastrophe naturelle, d'une panne de courant inattendue ou d'une attaque de programme malveillant. C'est pourquoi le cloud constitue un service extrêmement important, car il sauvegarde vos données sur plusieurs serveurs situés à différents endroits.
  • Protection et sécurité des données : de même, et malgré ce que certaines personnes peuvent penser, les services de cloud computing offrent une sécurité cloud optimale pour vos données privées. Même si vous croyez qu'un emplacement physique est plus sûr parce qu'il est visible, vous pouvez considérer le cloud comme un coffre‑fort dans une banque. La priorité des fournisseurs de service cloud est d'assurer la sécurité et la protection de vos données, qui sont toutes chiffrées. Et la plupart du temps, vous avez la possibilité de définir vos propres paramètres de sécurité cloud. Exactement comme le coffre‑fort d'une banque est conçu pour assurer la sécurité de vos objets de valeur, le cloud est conçu pour stocker vos données de la façon la plus sûre.
  • Évolutivité : le cloud computing offre aux entreprises la souplesse dont elles ont besoin pour se développer, ou dans certains cas, se recentrer. Plus la taille de l'entreprise est importante, plus sa gestion demande d'espace, de temps et d'argent. Pouvoir utiliser le cloud en fonction des besoins fournit un environnement virtuel qui favorise cette croissance. D'un autre côté, si l'activité décline, vous savez que vous ne paierez pas pour des équipements ou des ressources dont vous n'avez plus besoin, car avec les services de cloud computing, vous ne payez que ce que vous utilisez.
  • Flexibilité : tout étant stocké et administré via le cloud, vous avez la possibilité de travailler absolument n'importe où dans le monde. À une époque où le concept d'espace de travail traditionnel connaît une évolution rapide, le cloud computing joue un rôle fondamental en permettant aux entreprises de fonctionner de manière virtuelle. Le cloud computing favorise en outre l'accès et l'utilisation des fichiers et données depuis des appareils mobiles, ce qui devient d'une importance primordiale.
  • Collaboration : parallèlement, être capable non seulement d'enregistrer, de créer et de modifier ses fichiers dans le cloud renforce l'efficacité de la collaboration. Avec le cloud computing, vous pouvez avoir une équipe de dix personnes travaillant dans différents endroits sur le même document, ce qui simplifie plus que jamais l'organisation et la gestion des ressources au sein d'une équipe.

Avantages du cloud computing pour les particuliers

En dehors du bureau, il existe de nombreuses façons d'utiliser les solutions de cloud computing à la maison. L'avantage le plus évident est l'espace que vous gagnez. Si vous n'utilisez pas le stockage cloud actuellement, la plupart de vos fichiers sont probablement enregistrés sur votre ordinateur ou votre smartphone. Lorsque l'espace sur cet appareil devient insuffisant, vous utilisez certainement un disque dur externe, qui se remplit à son tour, et vous achetez alors un deuxième disque dur externe, et ainsi de suite. Et quand vous avez besoin d'un ancien document de toute urgence, vous le retrouvez plus.

Enregistrer tous vos fichiers dans un espace virtuel unique, qui n'occupe aucun espace personnel, vous aide à mieux organiser et contrôler vos données, tout en économisant sur l'achat de matériel. Lorsque vous migrez une grande partie de vos fichiers vers le cloud, vous optimisez en outre les performances de votre appareil.

Par ailleurs, l'utilisation de logiciels cloud conviviaux comme Dropbox Paper (au lieu d'utiliser des applications qui doivent être téléchargées et installées) vous fait économiser énormément d'espace et facilite l'organisation des données. La plupart de ces logiciels peuvent être utilisés comme des applications mobiles ou des applications Web. En utilisant des logiciels cloud, vous pouvez donc travailler à partir de n'importe quel appareil, où que vous soyez.

Partager avec vos proches devient aussi beaucoup plus facile. Vous pouvez par exemple configurer un album photo auquel toute la famille peut contribuer.

Les avantages du cloud computing sont évidents, que ce soit pour un usage professionnel ou domestique. Le cloud permet d'accroître la productivité, d'améliorer l'organisation, de renforcer la collaboration et de réduire les coûts, tout en assurant la sécurité et la protection de vos données.